Bonjour à tous ! 

On se retrouve aujourd’hui pour un journal de pousse un peu particulier, puisque je vous ferai le bilan de ce dernier mois où j’ai fais une cure d’huile de serpent. J’entendais tellement de bien de cette huile donc Hilde de Berry et moi même avons tenté la cure ensemble pour voir ce que cela pouvait apporter à nos deux chevelures si différentes. Eh oui en temps que blogueuse il faut savoir vivre dangereusement ! Si vous me suivez, vous savez que je suis à fond axée sur la pousse des cheveux parce qu’il me reste moins d’un an pour avoir une longueur optimale pour mon mariage. Je n’ai pas fais de journal de pousse en mois de septembre, car je suis allée chez le coiffeur fin du mois d’août et en quelques jours, la pousse n’aurait rien eu de différente par rapport à mon rendez-vous chez le coiffeur. 
Voyons donc un peu la pousse que j’ai pu avoir depuis le 23 août ( soit un peu plus d’un mois plus tard ). 
Résultats ? Plutôt pas mal. Je n’ai pas apporté de soins particuliers à mes cheveux mis à part cette cure d’huile de serpent. Vous ne savez pas ce que c’est ? Ne bougez pas, je vous en parle après ! Je vais d’abord comparer ma pousse entre mon journal de pousse du mois d’août et celui ci. La différence est assez notable ! 
AOUT                                                                                          OCTOBRE 

AOUT                                                                                           OCTOBRE 
La pousse commence ENFIN à se voir. Je commence progressivement à arriver à une longueur où je commence à sentir mes cheveux dans le dos et où ils deviennent vraiment de plus en plus beaux. Cela a pris du temps mais avec de la patience et des soins, j’arrive finalement a de bons résultats. Les boucles sont toujours là, bien que beaucoup plus souples et mes cheveux rebiquent toujours autant. Je pense qu’ils descendent encore un peu plus bas dans le haut du dos mais ce que j’ai là c’est déjà bien ! En deux mois de pousse, j’ai réussi significativement à avoir quelque chose qui commence à me plaire. Un vrai bonheur ! Je n’ai encore une fois pas pris le temps de boire suffisamment et il faudra vraiment que je m’y mette à raison d’au moins 1,5 L par jour : cela ne peut être que bénéfique pour mes cheveux ! Mais revenons sur ma cure d’huile de serpent de ce mois-ci. 
L’huile de serpent, qu’est-ce donc ? 
C’est une huile qui marie 8 huiles végétales qui ont une action fortement bénéfique pour les cheveux. Pour la petite histoire, elle tient son nom de Méduse ( Médusa ) , la femme serpent dans la mythologie grecque dont la beauté était reconnue de tout et ses cheveux étaient représentés par des serpents. ( C’est elle aussi qui changeait en pierre quiconque rencontrait son regard )
Cette huile est destinée aux personnes qui recherchent un soin véritable pour les cheveux, que ce soit pour les fortifier mais également réduire la chute des cheveux et c’est un soin antipelliculaire. Je cherche justement à améliorer ma pousse et le côté soin antipelliculaire m’intéresse également. 
De quoi est-elle composée ? 
Huile de soja : c’est une huile qui est riche en Vitamines A, D et E ainsi qu’en acides gras insaturés.
Huile d’amande douce : c’est une huile riche en vitamines A, D et E également, elle permet de nourrir et d’adoucir les cheveux secs et ternes et prévient et élimines les pellicules par ailleurs. 
Huile d’argan : elle protège les cheveux du soleil et permet de revitaliser les cheveux secs et ternes. Elle est également connue pour donner éclat et brillance aux cheveux. 
Huile de coco : c’est une incontournable dans le naturel, puisqu’elle entretient le cuir chevelu, fortifie les cheveux mais c’est une huile formidable pour les cheveux secs qui manquent de brillance et de tonicité ! 
Huile de ricin : une huile très connue pour ses vertus pour la pousse mais elle permet également de régénérer les cheveux desséchés aux pointes fourchues.
Huile d’avocat : une huilé également reconnue pour aider à la pousse des cheveux et freine la chute des cheveux, elle est par ailleurs riche en vitamine A, B, E et K.
Huile de sésame : très utile pour tonifier les cheveux et fréquemment utilisée l’été pour protéger contre le soleil. 
Huile de roquette : c’est une huile surtout connue pour aider à la repousse des cheveux.
Où puis-je la trouver ? 
Je trouve mon huile de serpent sur la boutique d’Audrey Hennés et soins d’ailleurs, à raison de 9€ pour 100 mL. C’est un prix qui peut paraître très élevé à l’achat mais qui est vite rentabilisé puisqu’à raison de deux bains d’huile par semaine pendant un mois, mon flacon d’huile est légèrement entamé (j’ai pourtant eu la main très lourde lors des applications) et il m’en reste encore largement pour de nombreuses utilisations. Elle peut facilement vous durer des mois ! 


Comment l’appliquer ? 
Par chance, le flacon d’huile de la boutique HSA est un flacon format pompe. C’est un format que j’apprécie énormément qui nous permet de doser justement et de ne pas en mettre trop comme cela peut parfois arriver avec un format bouchon classique. En pratique, je pulvérisais l’huile sur mes racines ( assez facile à faire avec la pompe ), sur cheveux secs et de manière uniforme. Je massais bien pendant quelques minutes et je laissais poser plusieurs heures. Je finissais par un shampoing : l’huile se rinçait facilement avec un seul shampoing et je n’appliquais pas d’AS par la suite ( mes cheveux n’en ont pas soufferts ). Rien de très compliqué !
J’ai fais des bains d’huile à raison de deux fois par semaine sachant que je n’ai fais aucun autre soin en parallèle afin que mes cheveux ne saturent pas. 
Et l’huile de serpent, en résultats ? 
Je n’ai pas vu d’amélioration spectaculaire au niveau de ma pousse, Hilde de Berry non plus. Nous en avons discuté et nous pensons qu’il faudrait faire durer la cure sur plusieurs mois pour voir des effets significatifs et notables sur la pousse de cheveux. Je peux cependant remarquer que mes cheveux sont plus brillants, plus souples et avec un peu plus de volume ! Niveau chute de cheveux, je traverse une période de stress et c’est l’automne, ce qui a sur moi un effet vraiment dévastateur donc je ne note rien quant à la chute des cheveux. C’est cependant une cure que j’ai apprécié faire et que je renouvellerai à l’occasion. 
Je vous laisse donc découvrir le résultat de mon amie Hilde de Berry sur sa magnifique chevelure rousse. L’huile de serpent est un très bon soin, si vous hésitez à sauter le pas, n’hésitez plus et lancez vous dans l’aventure ! 
Connaissez-vous l’huile de serpent ? 
Est-ce un soin que vous appréciez ?