Bonjour à tous ! 

Joyeux Halloween, Joyeux Samhain, bienvenue dans le mois de novembre, qui annonce le froid, la nuit qui tombe plus tôt, l’avancement vers le mois de Noël, les décorations, le sapin (oui j’ai tendance à mettre mon sapin fin novembre…). Que de belles choses qui s’annoncent ! Même si je n’ai pas été très rigoureuse sur mes journaux de pousse de ces quelques derniers mois (pour cause de mariage puis de retour à la vraie vie), nous nous retrouvons ce jour pour un journal de pousse important, puisqu’il sonne la pousse de deux ans depuis ma coupe drastique ! Vous vous souvenez ?

NOVEMBRE 2015                                                                                  NOVEMBRE 2016

 

Entre ces deux photos, il s’était passé un an. J’avais une garçonne relativement courte. Je n’avais pas voulu raser (pas assez confiance en moi pour ça et peur du regard des autres), mais j’avais voulu éliminer mes longueurs saturées par le henné (oui, le henné n’est pas que bon, c’est comme tout, il faut l’utiliser avec modération !). Cette première année de pousse avait été relativement mitigée, puisque je n’avais pas atteint mon objectif, qui était d’avoir les cheveux aux omoplates. Ce n’est venu que quelques mois plus tard. Un peu dépitée, je m’étais quand même dis que ça serait bien d’avoir les cheveux à l’attache du soutien gorge pour cette deuxième année de pousse, ou à défaut, pour la fin de l’année 2017.

Cette photo date d’hier. C’est donc avec une immense joie (que vous partagez avec moi, j’en suis sûre) que je vous annonce que j’ai atteint mon objectif de pousse : j’ai officiellement atteint l’attache du soutien gorge. Ce n’est pas toujours évident de voir la pousse sur des cheveux comme les miens : ils ne sont pas vraiment bouclés mais ne sont absolument et clairement pas lisses. Ca boucle, ça rebique, ça ondule-boucle en même temps… Du coup, ce n’est pas toujours évident de se rendre compte de la pousse des cheveux, mes amies bouclées ne me diront pas le contraire ! Je n’ai pas de fourches, mes longueurs se portent assez bien (mis à part la chute automnale mais ça… On y a tous droit !)A l’état naturel, mes cheveux ressemblent à ça : 

Je n’ai pas encore les cheveux assez longs pour apprécier cette particularité de mes cheveux. Peut être que quand ils seront encore plus longs…. Je tiens à préciser, pour celles qui trouvent que leurs cheveux ne poussent pas assez vite, que cela dépend aussi de votre taille. Pour ma part et pour celles et ceux qui ne le savent pas, je fais à peine 1m50. Chez moi, atteindre l’attache du soutien gorge est plus « facile » dans le sens où mon soutien gorge n’est pas très bas par rapport aux omoplates. Mais pour les personnes qui sont très grandes, il n’y a pas la même surface à couvrir dans le dos pour atteindre la même longueur. Vous voyez ? C’est pour ça que mon prochain objectif capillaire, pour l’année prochaine, c’est atteindre la taille : Eh oui, avec mon homme, on a vérifié, ma taille n’est pas très loin de mon attache du soutien gorge, comme je suis petite et que j’ai un petit dos…
Pour comparaison, on avait vérifié avec une amie : elle a 115 cm de cheveux, qui lui arrivent aux fesses environ. Moi, 115cm, ça me fait les cheveux au genoux ! Ne vous focalisez donc pas trop sur les centimètres, fixez vous des objectifs au niveau du corps, je trouve ça beaucoup plus parlant et beaucoup moins chiant à suivre !

Pour tous ceux qui me demandent : non, je ne fais plus de henné. « Mais comment tu as cette couleur alors ?!  » Tout simplement par accumulation des différentes couches de henné de ces deux dernières années. Je n’ai pas fais de henné depuis avril/mai à peu près. Depuis, mes cheveux vivent leur vie. Le rouge et le roux sont bien visibles en plein soleil ou en pleine lumière. En intérieur, j’ai juste les cheveux marrons avec plus ou moins de reflets. Je n’ai pas fais de coupe cette année (ou alors juste le millième des pointes une fois). C’est d’ailleurs ce que j’ai prévu pour la semaine prochaine : une petite coupe de 1 ou 2 cm, histoire de faire du bien. Mon objectif de l’année a été atteint, je peux donc me permettre une petite coupe. Les pointes sont un petit peu sèches et fatiguées, je pense donc que cette coupe leur fera le plus grand bien.
Prochainement, je vous présenterai mes coups de coeur pour cette année, ainsi que ma routine d’hiver.

 

Comment s’est passée votre pousse de cette année ? 
Quels sont vos objectifs pour l’année à venir ?